Budget primitif 2018/ Gestion du personnel.

6 décembre 2017

Lors de la présentation du budget primitif, je me suis exprimé au nom du groupe des Elus socialistes et républicains concernant la gestion des ressources humaines:

« L’an dernier, à la même époque, quand nous constations que nous n’avions pas de lisibilité sur les suppressions de poste décidées par l’exécutif, le Président me répondait, je cite, « que parfois, il faut accepter l’idée que certains métiers de l’action publique deviennent moins pertinents qu’ils ne l’étaient dans le passé », ce qui ne nous éclairait pas vraiment sur les postes, les fonctions ou les services concernés.

Cette année, le rapport du Président reprend les mêmes arguments développés les années passées, pour conclure qu’il faudra cette année encore baisser les effectifs pour atteindre l’objectif fixé, à savoir « le maintien de la masse salariale à périmètre constant ». Comme au BP 2015,  il est fait état d’une baisse à hauteur de 2,5%. Les autres années, c’était moins précis : on indiquait qu’une baisse des effectifs serait nécessaire, ou que l’on procéderait à une régulation fine serait faite à l’occasion des départs de la collectivité.

Cette année, vous prévoyez même que la gestion des ressources humaines (les dépenses totales moins les remboursements par des tiers) pourrait baisser très légèrement. Certes, nous comprenons la nécessité de maîtriser l’évolution de la masse salariale. Mais nous avons aussi compris que le nombre de postes existant en août de l’année N-1, en diminution chaque année, englobe les internalisations et les nouvelles créations, ce qui signifie que ce sont les services que j’appellerai « historiques » qui fournissent les efforts.

De ce que l’on perçoit dans nos territoires, du surmenage des équipes dans certains secteurs qui peuvent se traduire par des arrêts de travail, nous craignons qu’au final, outre l’aspect humain, ce soit la qualité du service que nous devons à la population qui en pâtisse lourdement.

Nous ne connaissons pas quels sont les services à qui vous allez demander encore plus d’efforts l’année qui vient. En conséquence de quoi, nous ne voterons pas ce rapport.

Pour terminer, en réponse à mon intervention sur ce même sujet en décembre 2016, le Président de notre docte assemblée concluait que si ma question était, je cite, « relative à la transparence », parlant sous le contrôle du Président de la 1ère commission, « il faut que la transparence soit totale, il n’y a pas de souci » Je ferme les guillemets.

Alors j’imagine que notre Président et le Président de la 1ère commission accueilleront ma demande sans problème, à savoir la diffusion aux membres de notre assemblée d’un état des créations et suppressions de postes par direction et par services, depuis le début de notre mandat en cours. »

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Je ne suis pas candidat aux élections départementales.

Après avoir fait six mandats  au conseil municipal d’Alençon, dont deux en tant que premier adjoint d’abord de Pierre...

Environnement et Emploi.

Lors de la session du premier trimestre du Conseil départemental, le 26 mars dernier, le Président a fait une...

Prévoir les moyens de la solidarité.

Cette année encore, avec mon groupe des élus socialistes et républicains, je me suis abstenu lors du vote du...

Session du 3ème trimestre 2020.

Mes interventions: - Au sujet des budgets présentés pour les dépenses de cohésion sociale. La réforme de l’UNEDIC décidée...

La fin de la gestion des transports scolaires par le Département.

«La fin de la gestion des transports par le Département : c’est une perte de proximité et d’avantages pour...

Des moyens nécessaires pour la MDPH.

Mon intervention: « Monsieur le Président, mes chers collègues, Je voudrais vous alerter sur un sujet qui a aussi un...

«Développer Orne Métropole sans amputer les budgets des personnels du Département »

Le 22 mars 2019 au Conseil départemental: « Lors de notre réunion du 21 septembre dernier, nous demandions que notre...

«Le sens du bénévolat »

Intervention lors de la réunion du Conseil départemental le 21 septembre: « Il y a maintenant quelques années, le Conseil...

Lors de la Session du 29 juin…

Je suis intervenu au sujet de la maison de l’énergie qui sera bientôt construite sur notre territoire. Le Département...

APA : Abrogation de la mesure des 1,5€ par heure d’aide à domicile supporté par les personnes âgées

Expression du groupe des Elus socialistes et républicains au Conseil départemental.  » Rappel historique : - Le 26 avril...